Request more info about the artwork



    MARION BATAILLARD

    MARION BATAILLARD

    Marion Bataillard fait partie de ces peintres qui relancent le défi méthodologique du tableau classique, en priorisant le rapport charnel, et donc cognitif, au support, au format, à l’espace, aux corps. Elle construit dans et vers le vivant : le sien et celui qui la circonscrit. L’action du peintre est projective et non médiale, incarnée plutôt que déposée. Quelque chose de physiologique irradie. (Roméo Agid)

    Née en 1983 à Nantes, Marion Bataillard vit et travaille à Paris. Diplômée de l’École Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg (où elle suit les cours de Manfred Sternjakob et Daniel Schlier) en 2007, elle est ensuite formée par Neo Rauch à l’École d’art de Leipzig, s’exile à Berlin pendant sept ans puis s’installe à Paris en 2015. Elle remporte le Grand Prix du 60e Salon de Montrouge , expose au Palais de Tokyo et est lauréate du prix Marin en 2016.

    Demande d'information

      Née en 1983.
      Vit et travaille à Paris.

      FORMATION

      2002-2007 ESAD Strasbourg, class of Manfred Sternjakob and Daniel Schlier
      2005 HGB Leipzig, class of Neo Rauch
      2007 Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique, option Art

      EXPOSITIONS PERSONNELLES

      2021
      Salut, Presented by Guido Romero Pierini, Paris, France

      2020
      Rester vivante, POCTB, Orléans, France
      La vie sur Terre, Église des Trinitaires, Metz, France

      2019
      Centre d’art Les Églises, Chelles, France
      Inévitable Clairière Amie, Galerie Guido Romero Pierini, Paris, France

      2017
      Créatures, Galerie ALB, Paris, France

      2016
      Figures de l’amour, Amy Li gallery, Beijing, Chine

      2013
      Ripailles, Orangerie du Château de la Louvière, Montluçon, France

      2009
      Marion Bataillard. Paintings, STYX Projects, Berlin, Allemagne

      COMMISSARIAT D’EXPOSITION

      2022
      Gestalt, Centre d’art ACMCM Perpignan, France

      2019
      Nous qui désirons sans fin, Galerie Jeune Création, Fondation Fiminco Romainville, France

      2018
      J’aime, Carte blanche à Marion Bataillard, Galerie Henri Chartier, Lyon, France

      EXPOSITIONS COLLECTIVES

      2022
      Global Song, Gallery Tang Contemporary, Hong-Kong

      2021
      Envisager, Galerie Telmah, Rouen, France
      Les apparences, commissariat Thomas-Levy-Lasne , Centre d’art ACMCM Perpignan, France
      Inspiré.e.s, Centre d’art l’artsenal, Dreux, France
      Passages, commissariat Mathieu Cherkit, Galerie Jean Brolly, Paris, France

      2020
      Ut Pictura Poesis, Galerie Guido Romero Pierini, Paris, France
      Clichés-peintures, ENSA Limoges, France
      Le pouvoir se charge de vous, Galerie Jeune Création, Romainville, France

      2019
      Exposition automatique : pas de raison, commissariat Lou Ros, Paris, France
      Un monde, un seul, pour demeure, Château de Biron, Collections des FRAC de Nouvelle-Acquitaine, France

      2018
      Le coeur des collectionneurs ne cesse jamais de battre – 7 collections privées nantaises, L’atelier, Nantes, France
      10th anniversary group show, Amy Li Gallery, Beijing, Chine
      Figurations parisiennes, Galerie T&L, Paris, France

      2017
      Doloris, Fragile, Nantes, France
      3rd Frissiras award of european painting, Frissiras Museum, Athens, Grèce
      Je ressens la pluie d’une autre planète, Marion Bataillard & Marc Molk, Galerie ALB, Paris, France

      2016
      SALO IV, Salon du dessin érotique, Les Salaisons, Paris, France

      2015
      Un grain de toute beauté», Palais de Tokyo, Paris, France
      Jeune Création Européenne, Montrouge, France
      Exposition d’automn, Institut Bernard Magrez, Bordeaux, France
      Dépendances, Crash gallery, Lille, France
      60ème Salon de Montrouge, France
      Eric de Tarragon / Marion Bataillard, Galerie Duboys, Paris, France
      Tableaux, conversations sur la peinture, FRAC Limousin, Limoges, France

      2012
      Tape Modern N°25, Tape, Berlin, Allemagne

      2011
      STYX Projects in temporary showroom, Berlin, Allemagne
      Equipe 1, Galerie K4, Saarbrücken, Allemagne


      PRIX & BOURSES

      2021 Grant from fondation Elizabeth Greenshields
      2016 First Prize Antoine Marin
      2015 Grand Prize, 60ème salon de Montrouge
      2014 Aide à la création, DRAC Auvergne
      1994 Villa Saint Clair, Sète

      RÉSIDENCES

      2015 Artists Unlimited, 3 months residency in Bielefeld (Allemagne)
      2015 DomaineM, 3 months residency in Cerilly (France)
      2014 Chamalot, 1 month residency in Moustier-Ventadour (France)
      2013 Shaker, 6 months residency in Montluçon (France)

      COLLECTIONS PUBLIQUES

      2019 FRAC Limousin
      2014 FRAC Limousin

      Marion Bataillard

      SALUT

      Le travail de Marion Bataillard trouble encore une fois profondément la façon dont l’observateur s’imprègne du contenu. Les corps et les espaces informent des situations qui se déploient sur tout le spectre de la perception. À tel point qu’il devient impossible de raconter ce qui a lieu. Ses œuvres, dont les titres sont de véritables programmes métaphysiques, traitent de la contingence et d’une certaine forme de vernaculaire : une danse collective, une jeune femme qui téléphone dans la rue, une discussion dans un espace clos, une attente, une marche. Mais cet ordinaire apparaissant fonde un mystère. Et dans ces situations diurnes, les compositions ouvrent à une intensité qui flirte avec le mysticisme. Des visages aux expressions discrépantes, impliquées ou non dans l’action. Des espaces dont il est difficile de savoir s’ils sont vides ou chargés d’informations. Des objets résiduels qui échappent à toute forme de symbolisme explicite. Le prisme de références à l’histoire de l’art, avec lesquelles joue visiblement l’artiste, n’est pas là pour faire bloc ni pour stabiliser notre connaissance. Il vient au contraire la mettre en jeu, l’actualiser en sensations.(…)La matière que Marion Bataillard appose est le fruit d’une sensibilité extrême à la lumière : les carnations, les couleurs des espaces, des objets et des corps qui vibrent à distance de toute obscurité. Certaines ombres vont jusqu’à disparaître, ce qui modifie en profondeur les places des éléments dans l’espace et les effets de la gravité. Bien que tout soit éclairé, il y a contraste de couleurs et de textures.Certaines zones des lieux sont traitées picturalement comme s’ils appartenaient à un autre niveau de réalité visuelle : des contours apparaissent, des surfaces changent de propriétés, des zones laissent entrevoir des lignes de constructions. Parfois même il semble que le travail y ait été volontairement interrompu, que le geste du peintre ait été suspendu. Ces renversements compositionnels impactent la façon d’appréhender les œuvres, à un niveau autre que le visuel : il y a une dimension intensément sensuelle dans l’appréciation de ces jeux texturaux.La figuration, cette connexion sensible aux choses matérielles et immatérielles du monde, connaît de nos jours une réaffirmation notoire, profondément transformée par l’usage généralisé des technologies nouvelles de l’image. Marion Bataillard fait partie de ces peintres qui relancent le défi méthodologique du tableau classique, en priorisant le rapport charnel, et donc cognitif, au support, au format, à l’espace, aux corps. Elle construit dans et vers le vivant : le sien et celui qui la circonscrit. L’action du peintre est projective et non médiale, incarnée plutôt que déposée. Quelque chose de physiologique irradie.

      Roméo Agid – Docteur et enseignant-chercheur en Arts / Compositeur